Deux maisons expérimentales à Blagnac,  Andromède – (31)

Le travail a mis en application la réflexion sur le lien entre architecture et hyper industrialisation, tout en tenant en tension les réflexions sur l’organisation surfacique des pièces. Cette expérimentation a permis de vérifier et d’éprouver le processus industriel au niveau de l’habitat social. Ces maisons ont été fabriquées en quatre parties et assemblées sur site, permettant une réalisation en deux mois. La morphologie reprend les thèmes privilégiés du concepteur, à savoir : double orientation, fluidité des espaces de vie intérieur, éclairage naturel pour chacune des pièces. Les orientations principales sont : Nord/Sud avec une partie Est ou Ouest pour les espaces de service (tels que la cuisine, les sanitaires, …). L’habitat se développe sur deux niveaux : l’un au rez-de-chaussée ayant une relation visuelle et physique avec les deux jardins, l’autre à l’étage étant la partie nuit.